En isolant sa maison, on peut la rendre plus économe en énergie et plus confortable. Mais quels sont les travaux d’isolation à prioriser ?

Accueil » Isolation » En isolant sa maison, on peut la rendre plus économe en énergie et plus confortable. Mais quels sont les travaux d’isolation à prioriser ?

Économiser l’énergie est devenu un enjeu de la plus haute importance pour les foyers français. Pour préserver le pouvoir d’achat face à la flambée du prix du gaz, du fioul et de l’électricité, il devient urgent de lutter contre les déperditions énergétiques des ogements. Bien isoler sa maison est donc une priorité pour faire des économies, mais aussi gagner en confort et protéger l’environnement. Mais comment faire ? Eco Atlantique ITE a décidé de vous l’expliquer, en toute simplicité !

Les travaux prioritaires pour bien isoler sa maison

Pour bien isoler sa maison, il faut généralement commencer par lettre en place une bonne isolation de la toiture et les murs de façade. En effet, le toit, à lui seul, peut concentrer jusqu’à 30 % des pertes de chaleur en hiver. De leur côté, des murs de façade insuffisamment isolés peuvent gaspiller jusqu’à 25 % de la chaleur fournie par votre système de chauffage.

L’isolation des combles

Il existe plusieurs solutions pour bien isoler la toiture de sa maison. Une entreprise d’isolation procèdera différemment selon que votre maison a des combles perdus ou des combles aménageables.

Les combles perdus sont ceux où la création de pièces supplémentaires n’est pas envisageable, par manque de hauteur sous plafond ou à cause de la présence de fermettes en W. Dans ce cas, la méthode la plus efficace est d’installer une isolation directement sur le plancher des combles. Pour cela, votre spécialiste de l’isolation peut dérouler des matelas isolants à même le plancher. Il peut aussi souffler une couche de flocons isolants sur toute la surface des combles, à l’aide d’une machine.

Les combles aménageables sont ceux qui disposent de suffisamment d’espace et de hauteur sous plafond pour y créer de nouvelles pièces habitables. L’isolation des combles par l’intérieur, sous rampant, est alors la solution idéale. Les panneaux isolants sont tenus en place grâce à une ossature métallique fixée sous la charpente. Elle sert aussi de support à une plaque de plâtre, pour masquer l’isolant et vous permettre de peindre ou tapisser.

L’isolation des murs

En plus de la toiture, pour que l’isolation d’une maison soit performante, il est important de bien isoler les murs de façade. Là aussi, plusieurs solutions sont envisageables. L’isolation des murs peut en effet se faire par l’intérieur de l’habitation ou par l’extérieur.

L’isolation intérieure des murs d’une maison

Isoler les murs par l’intérieur est une pratique courante pour bien isoler sa maison. Une première méthode consiste à coller des plaques isolantes en polystyrène directement sur la maçonnerie, côté intérieur, à l’aide d’un mortier-colle spécial. L’isolant est recouvert d’un parement en plâtre, prêt à décorer. Cette technique n’est cependant pas idéale en termes d’esthétique de finition, car les plaques peuvent se déformer à la longue.

La technique la plus fiable pour bien isoler les murs de sa maison par l’intérieur consiste à installer l’isolant derrière une ossature métallique fixée au mur. L’isolant en rouleaux semi-rigides ou en plaques rigides est souvent de la laine de verre, qui offre un très bon rapport entre performances et prix. Cependant, d’autres matériaux peuvent s’envisager, comme des isolants biosourcés : fibre de bois, chanvre… L’ossature offre un support ferme pour la fixation de parements en plaque de plâtre et permet d’obtenir de belles finitions, de façon durable, sans risques de déformations.

L’isolation des murs par l’extérieur

Pour bien isoler sa maison, il est également possible d’isoler les murs par l’extérieur. Cette solution donne l’occasion d’embellir la façade grâce à un nouvel enduit extérieur ou un bardage. L’isolation thermique par l’extérieur, ou ITE, permet aussi d’éviter les travaux dans les locaux habités.

De façon imagée, l’isolation des murs par l’extérieur consiste à poser un manteau isolant autour de la maison. L’isolant le plus courant est le polystyrène expansé, mais d’autres matériaux comme la laine de bois et les laines de verre ou de roche ont toute leur utilité. En ITE, l’isolation recouvre les jonctions entre les murs et planchers d’étages, et s’étend jusqu’au ras des menuiseries. Ces points singuliers représentent en effet des sources de ponts thermiques difficiles à éliminer avec une isolation intérieure. La performance d’isolation est ainsi supérieure. De plus, cette technique offre encore bien d’autres avantages. Elle n’empiète pas sur la surface habitable de la maison, et améliore l’isolation phonique et le confort d’été.

Le confort d’été : un avantage supplémentaire des travaux d’isolation

Bien isoler sa maison permet de limiter les dépenses en énergie pour le chauffage l’hiver. Mais une bonne isolation permet aussi de bénéficier d’un meilleur confort thermique d’été. Ainsi, les occupants souffrent moins de la chaleur et ont moins facilement recours à des équipements de climatisation énergivores.

Pour simplifier, on peut dire que bien isoler sa maison aide à garder la chaleur à l’intérieur en hiver et à la laisser dehors en été. C’est d’autant plus vrai lorsque le choix se porte sur une isolation thermique par l’extérieur. En effet, l’isolant placé directement sur les murs protège la maçonnerie de la surchauffe en plein soleil. En gardant ainsi les murs plus frais, la chaleur pénètre beaucoup moins facilement à l’intérieur du bâtiment.

D’autres postes de déperditions à ne pas négliger

Bien isoler sa maison est une démarche qui s’envisage de façon globale. Même si les principaux postes de déperditions sont la toiture et les murs, il ne faut pas pour autant faire l’impasse sur d’autres points critiques.

L’isolation du vide sanitaire

De nombreuses maisons sont montées au-dessus d’un vide sanitaire, d’une hauteur pouvant aller de 0.2 m jusqu’à 1.80 m. L’objectif est de protéger la maison de l’humidité. Mal isolé, ce vide sous le bâtiment représente une source de déperditions thermiques, à hauteur de 7 à 10 %. Le froid transmis au plancher se ressent à l’intérieur de la maison et les occupants sont gênés.

Pour remédier à ce problème, une entreprise d’isolation peut installer des plaques isolantes en sous-face du plancher, par l’intérieur du vide sanitaire. Si la hauteur n’est pas suffisante pour s’y glisser, alors elle peut utiliser d’autres techniques comme la pose d’un isolant à même le sol, dans le vide sanitaire.

L’installation de vitrages performants

Enfin, pour bien isoler sa maison, il faut savoir aussi que des vitrages peu performants peuvent vous faire perdre de 10 à 15 % de la chaleur intérieure en hiver. Aussi, pour éviter le gaspillage d’énergie et améliorer votre confort, le remplacement des menuiseries est complémentaire d’une démarche d’isolation de votre maison.

Si vos fenêtres sont en simple vitrage, l’installation d’un double vitrage est un minimum pour retrouver de bonnes performances d’isolation au niveau des parois vitrées. Cependant, avec les progrès réalisés sur les matériaux, les entreprises spécialisées sont aujourd’hui capables de proposer des vitrages très techniques, pour obtenir des performances encore meilleures.

Eco Atlantique ITE, spécialiste de l’isolation thermique, vous aide à faire des économies d’énergie et à améliorer votre confort de vie. Certifiés RGE, nous vous proposons des travaux d’isolation pertinents, pour améliorer efficacement la performance énergétique de votre maison en fonction de vos problématiques. Nous vous aidons également à réaliser vos démarches d’obtention d’aides pour vos travaux d’isolation. En effet, l’État a mis en place différents dispositifs pour inciter les particuliers à se lancer dans les travaux de rénovation énergétique. C’est une véritable opportunité pour réduire vos consommations d’énergie et donner de la valeur à votre patrimoine immobilier.