Quelles aides pour une isolation extérieure ?

Accueil » Isolation » Isolation Thermique Extérieure » Quelles aides pour une isolation extérieure ?

Dans une maison mal isolée, les murs de façade peuvent entraîner une perte de 20 à 25 % de la chaleur fournie par le système de chauffage en hiver. Bien isoler les murs permet de faire des économies d’énergie, de préserver les ressources et de protéger l’environnement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. De nombreuses aides sont disponibles pour financer une partie des travaux d’isolation extérieure et vous permettre de retrouver un logement plus confortable. Voici les principaux dispositifs auxquels vous pourrez prétendre.

MaPrimeRénov’ : principale aide de l’État pour la rénovation énergétique

Créée en 2020, MaPrimeRénov’ est la principale aide pour l’amélioration énergétique des bâtiments. Cette aide concerne de nombreux travaux, dont l’isolation extérieure. Elle concerne tous les propriétaires de logements, qu’ils soient occupants, bailleurs ou copropriétaires.

Les conditions d’éligibilité à Ma PrimeRénov

Pour percevoir cette aide pour des travaux d’isolation extérieure, il faut être propriétaire du logement. Celui-ci doit être achevé depuis plus de 15 ans et servir de résidence principale, c’est-à-dire être habité plus de 8 mois par an.

Les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE, c’est-à-dire Reconnue Garante de l’Environnement. L’État exige également une performance minimale pour la résistance thermique de l’isolant. Enfin, la surface maximale de murs pouvant bénéficier de cette prime est plafonnée à 100 m².

Le montant de l’aide MaPrimeRénov’ pour l’isolation des murs extérieurs

Les montants accordés pour l’aide à l’isolation extérieure dans le dispositif MaPrimeRénov’ dépendent des revenus fiscaux de référence du ménage. Il existe plusieurs tranches de ressources, identifiées par un système de couleurs, auxquelles correspondent des montants d’aides accordés au mètre carré d’isolant posé.

MaPrimeRénov’ prévoit également un système de bonus pour des travaux d’ampleur permettant de sortir un logement de l’état de passoire énergétique. Il s’agit des habitations classées F et G au diagnostic de performance énergétique. D’autres bonus concernent les rénovations les plus ambitieuses, permettant d’atteindre l’étiquette énergie A ou B, correspondant au label BBC, ou de viser une amélioration globale de l’état énergétique du bâtiment : c’est le forfait rénovation globale.

Le cumul avec les autres aides pour l’isolation extérieure

L’aide pour les travaux d’isolation extérieure de Ma Prime Rénov’ est cumulable avec d’autres aides comme les CEE ou Certificats d’Économie d’Énergie, les aides des collectivités locales, des caisses de retraite ou encore le taux réduit de TVA. 

MaPrimeRénov’ Sérénité : un dispositif spécifique pour les ménages les plus modestes

MaPrimeRénov’ Sérénité remplace depuis le 1er janvier 2022 l’ancien dispositif ‘Habiter Mieux’ de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, l’ANAH. Cette aide peut concerner les travaux d’isolation extérieure, à condition qu’ils soient associés à d’autres travaux permettant un gain énergétique global de 35% minimum. Le plafond de travaux subventionnables est fixé à 30 000 euros.

Elle est destinée aux ménages les plus modestes éligibles à MaPrimeRénov’, c’est-à-dire ceux dont les revenus font partie de la tranche bleue ou jaune du barème de ressources. Elle concerne uniquement les propriétaires occupants qui n’ont pas déjà bénéficié d’une aide telle qu’un éco-prêt à taux zéro pendant les 5 dernières années.

Le logement doit être achevé depuis au moins 15 ans et être occupé en résidence principale. Les travaux devront être, comme dans le cas de MaPrimeRénov’, réalisés par un professionnel RGE. Cette prime n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov’ classique, mais reste cumulables avec les autres dispositifs d’aide pour l’isolation extérieure : CEE, éco-PTZ, TVA réduite, aides locales…

Les CEE ou Certificats d’Économie d’Énergie

Les CEE sont des éco-primes versées par les fournisseurs d’énergie, c’est-à-dire les sociétés qui vendent l’énergie et le carburant : fournisseurs d’électricité, pétroliers, grande distribution… En effet, depuis 2005, l’État leur a imposé d’agir en faveur de la transition énergétique en incitant les consommateurs à réaliser des économies d’énergie.

Pour cela, certains fournisseurs achètent des certificats d’économie d’énergie ou CEE auprès de leurs clients. Concrètement, ils offrent une prime en échange d’un justificatif attestant la réalisation de travaux permettant des économies d’énergie significatives. Sans ces actions, ils s’exposent à de lourdes amendes.

L’avantage est qu’en sollicitant un fournisseur distribuant ce type d’aide, il vous sera possible de financer une partie de vos travaux d’isolation extérieure. Pour être éligible aux CEE, il faut être propriétaire occupant ou bailleur, ou locataire. Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans, servir de résidence principale ou secondaire et se trouver en France Métropolitaine. Là aussi, le professionnel en charge de la réalisation de votre isolation extérieure doit être RGE et une performance minimale est exigée concernant l’isolation mise en œuvre.

Coup de Pouce CEE pour rénovation performante

Depuis 2020, il existe aussi une prime ‘Coup de Pouce’ CEE pour la réalisation d’un bouquet de travaux visant l’amélioration énergétique globale d’une maison ou d’un bâtiment. On parle de Coup de Pouce CEE pour rénovation performante. Il s’agit donc d’une aide CEE bonifiée, distribuée, elle aussi, par certains fournisseurs d’énergie.

Cette aide peut concerner les travaux d’isolation extérieure lorsqu’ils font partie d’une rénovation énergétique globale permettant de réaliser 55 % d’économies d’énergie pour une maison. L’objectif du bouquet de travaux est de faire baisser la consommation d’énergie liée au chauffage, à la climatisation et à la production d’eau chaude. L’isolation des murs a donc pleinement un rôle à jouer, tout comme le remplacement de l’équipement d’eau chaude ou de chauffage. Un audit préalable est indispensable pour demander l’aide et justifier le niveau de performance visé après travaux.

Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans. Le montant de l’aide dépend du niveau de ressources du foyer, de la quantité d’énergie économisée grâce aux actions mises en œuvre et de la performance énergétique atteinte grâce aux travaux. Cette aide est cumulable avec les autres dispositifs comme MaPrimeRénov’, l’éco-PTZ ou la TVA réduite, mais pas avec une autre aide CEE.

L’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est une autre forme d’aide pour financer vos travaux d’isolation extérieure. Il s’agit d’un prêt sans intérêts. Pour en bénéficier, il faut être propriétaire d’un logement achevé depuis plus de 2 ans et qui est utilisé en résidence principale par vous-même ou un locataire.

Le montant que vous pouvez emprunter dépend du type de travaux que vous envisagez. Il est de 15 000 euros maximum pour une action seule comme l’isolation extérieure, posée par un artisan RGE. Il peut être plus important si vous envisagez des bouquets de travaux ou une rénovation globale.

La TVA à taux réduit à 5.5 %

La TVA réduite à 5.5 % est une aide supplémentaire pour vos travaux d’isolation extérieure. Pour en bénéficier, votre logement doit avoir plus de 2 ans et servir de résidence principale ou secondaire. Les travaux à taux de TVA réduit peuvent être engagés par un propriétaire ou un locataire.

Les autres aides possibles

Il existe encore d’autres aides pour les travaux d’isolation extérieure. En particulier, certains retraités du régime général peuvent bénéficier d’une subvention pour des travaux d’amélioration de la performance énergétique. De même, certaines collectivités locales attribuent des aides pour les travaux d’isolation extérieure et de rénovation énergétique. Il peut s’agir d’une mairie, d’une communauté de communes, du département ou de la région.

Quelle que soit votre situation, Eco Atlantique ITE vous aide à bénéficier des aides auxquelles vous êtes éligible pour vos travaux d’isolation extérieure. Alors n’hésitez plus et engagez-vous dès maintenant dans des travaux utiles, qui vous permettront enfin de réduire vos dépenses d’énergie et de bénéficier d’un meilleur confort de vie, été comme hiver.